Dernier hommage à Boule

En 2011, Boule a été trouvé errant dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Alors âgé d'environ six mois, il a été secouru par la SPCA de Montréal. Il a rapidement été placé à l'adoption. Malheureusement, personne ne voulait l'adopter... Et plus son séjour au refuge s'étirait plus le comportement de Boule devenait insupportable. Il aboyait constamment, se jetait contre les murs de son enclos, sautait sur les gens et était très énergique. Son attitude déplaisait, ses chances d'être adopté étaient faibles et le refuge manquait d'options. Après quatre mois d'attente, soyons honnêtes, le beau Boule faisait face à l'euthanasie...

Alors que Marie était marcheuse bénévole à la SPCA de Montréal, elle a remarqué un chien qui n'en pouvait plus de vivre entre quatre murs. Ce chien, c'était Boule! Inquiète pour lui, Marie s'est renseignée sur celui qui s'appelait à l'époque Gypsy. On lui a confirmé que les jours de l'ancien vagabond étaient comptés car, selon eux, il n'y avait plus rien à faire avec lui. La jeune étudiante en comportement canin s'est alors donné le défi de l'aider et de le sauver.

Chien âgé parc à Brossard

Marie est donc devenue la famille d'accueil du jeune rebelle et en peu de temps elle est tombée sous son charme. Elle voulut changer son nom puisqu'elle jugeait que Gypsy n'allait pas très bien avec sa personnalité. Comme Marie trouvait que son nouveau compagnon avait un peu le look d'un chien errant d'Amérique du Sud, elle a demandé à un ami cubain comment il appellerait un chien qui vagabonde dans les rues. Il a répondu Campion (Champion). Et voilà, son nom était trouvé! Avec le temps, le surnom Boule est arrivé et c'est finalement celui-ci qui est resté.

La réhabilitation de Boule n'a pas été chose simple. Marie a fait preuve de beaucoup de patience et, là où plusieurs auraient abandonné, elle a persisté. Durant deux ans, ils ont travaillé ensemble de deux à trois heures par jour. La jeune femme a même mis sa vie sociale de côté afin de s'occuper de Boule et le voir progresser. Tout ce temps, cette attention et cet amour ont porté fruit! Boule n'est jamais retourné en adoption. J'adore les foster fails* comme disent les anglophones! Marie et lui formaient une équipe depuis neuf ans.

Grand chien avec son humain

À travers les années, Boule et Marie ont tissé une belle connexion, une relation de grande confiance. Le regard que Boule portait sur Marie parlait beaucoup. Elle dit d'ailleurs que, grâce à lui, elle se dépassait tous les jours et restait forte durant les épreuves. À cause d'une séparation, ils ont vécu trois déménagements en six mois et jamais Boule ne l'a déçue et ce, malgré tout le stress engendré.

En avril dernier, Boule s'est fait retirer des tumeurs superficielles et heureusement la biopsie n'a démontré aucun signe de cancer. Par contre, en septembre tout a basculé. Soudainement, le beau garçon de 8 ans n'allait plus bien du tout. Les nombreux tests ont permis de déceler un dysfonctionnement de la moelle osseuse qui entraînait un taux anormalement bas des globules rouges. Il n'y avait pas grand chose à faire et l'état de Boule se dégradait rapidement.

Chien âgé avec son humaine

Le lendemain de notre séance, Boule a traversé le pont de l'Arc-en-ciel. Lors de notre rencontre, il était faible mais voulait encore se promener pour explorer. Nous avons diminué ses déplacements afin de s'assurer que tout aille bien durant la séance. Je ne voulais surtout pas qu'il se fatigue d'avantage. Marie était sereine et calme malgré la situation. Elle voulait simplement profiter de ce temps spécial et vivre le moment présent.

Derrière son allure de dur à cuire, j'ai découvert un garçon tellement gentil. Boule était sociable, curieux et charmant. Malgré son état, il a été patient et doux. Ce fut un réel plaisir de le photographier avant son grand départ. Merci de m'avoir permis de partager ce beau moment avec toi Boule. Repose en paix.

Photo grand chien à l'automne
Boule 2011 - 21-09-2019

*Un foster fail est en fait un grand succès puisque la famille d'accueil tombe tellement en amour avec le chien ou le chat qu'elle décide de le garder pour toujours.

Mise à jour | le vendredi 15 novembre

Voici le beau commentaire que Marie a écrit suite à sa séance et la réception des ses produits.

"Mon expérience avec Geneviève a été un tourbillon d'émotions. Mon chien de 9 ans est tombé très malade et les chances de pouvoir le photographier devenaient minces plus les jours approchaient de la date de la séance. Geneviève a mis tous les efforts en place pour avancer la date. Finalement j'ai maintenu la séance et Boule a fait ça comme un champion. Geneviève savait exactement comment ne pas trop le fatiguer ou l'affaiblir. Finalement mon compagnon de toujours nous a quitté le lendemain...
Lorsque j'ai réalisé que l'opportunité de sauver ces instants précieux avec mon chien ne pourrait plus se reproduire, je n'ai plus hésité : j'ai commandé un magnifique livre et une grande impression. Lorsque j'ai reçu mes produits l'émotion m'a encore envahit, les produits sont d'une qualité époustouflante.
Je recommande les yeux fermés Geneviève qui du début à la fin nous a accueilli, encadrée, photographié à merveilles et un offert un service irréprochable. Elle sait parfaitement ce que les parents d'animaux ressentent, c'est elle-même une propriétaire d'adorables petits chiens qu'elle aime avec tout son cœur. Non seulement une photographe talentueuse mais plus que ça. Geneviève immortalise nos vies, les sublime et les partage. Chaque histoire est racontée et montrée comme si c'était la seule et l'unique.
Je n'oublierai jamais la chance qu'elle m'a donné et les souvenirs de la fin de vie de mon chien qui resteront à jamais gravés et embellis grâce à elle." Marie

J'ajoute aussi les images de son album souvenir.