Whiskey

Whiskey n'a pas eu un début de vie facile. Trouvé errant alors qu'il n'était qu'un chiot puis abandonné dans un refuge vers l'âge d'un an, Whiskey est un chien peureux. Malgré tout, il a fait beaucoup de chemin depuis son adoption en avril 2015.

J'ai envie de vous partager son histoire parce que je la trouve belle. Son parcours n'est pas tout rose mais il est rempli d'amour et d'espoir.

Whiskey a séjourné environ un mois à la SPCA Montérégie avant d'être adopté par Jennika. À son arrivée dans sa nouvelle maison, tout s'est très bien passé. Tout le monde filait le parfait bonheur jusqu'au jour où les choses ont pris une tournure complètement inattendue. Trois semaines après son adoption, sans élément déclencheur, Whiskey s'est transformé. Il est devenu réactif aux autres chiens et aux étrangers.

Le stress et le fait d'être face à l'inconnu, durant son séjour au refuge et suite à son adoption, ont probablement inhibé sa vraie nature et celle-ci a refait surface lorsque l'atmosphère est devenue plus calme. Voici l'explication que Jennika a reçu lorsqu'elle a consulté en comportement canin.

Un peu plus de trois ans après l'adoption de Whiskey et de nombreuses rencontres avec pas un, mais trois intervenants canins, Jennika a décidé de prendre les choses en main réellement et d'aller suivre une formation pour devenir elle-même intervenante en comportement canin.

Avec beaucoup d'amour et du travail au quotidien, le beau toutou a beaucoup cheminé dans les quatre dernières années. Avant, la présence d'un chien ou d'un étranger à cinquante pieds provoquait une vive réaction chez Whiskey. Aujourd’hui, cette distance est grandement réduite. Même faire une séance photos n'aurait pas été possible dans un passé pas si lointain.

Ma séance photos avec Whiskey était particulière. Lors de notre rencontre dans le parc, j'ai du garder une certaine distance entre nous. Je n'ai pas pu m'approcher d'eux pour me présenter et discuter un peu du déroulement. La discussion se faisait en conservant un écart jugé acceptable par Whiskey.

Après un moment, je marchais devant eux et Whiskey se tenait plus proche de moi. Il s'était habitué à ma présence et n'avais plus peur. Malgré tout, je n'ai pas pu m'approcher de mon modèle de très près ou lui faire des caresses. Une première pour moi! Par contre, la séance s'est bien déroulée. Whiskey a été un bon modèle et il a fait preuve de beaucoup de patience.

Whiskey fait confiance à Jennika. Dès qu'elle s'éloignait un peu de lui, il la suivait du regard et écoutait très bien les consignes. Même lorsque nous avons croisé des gens et des chiens, Whiskey a démontré des signes de curiosité, mais aucune réaction importante. Jennika avait de la facilité à attirer son attention pour changer son focus d'endroit. Ils ont développé une belle et forte connexion et ils forment une bonne équipe.

Depuis l'adoption de Whiskey en avril 2015, Jennika a entendu toutes sortes de commentaires : tu devrais le faire euthanasier, ton chien est méchant, il est agressif, etc. Pour Jennika, abandonner Whiskey n'a jamais été une option. Les quelques fois où cette pensée a effleurée son esprit, elle s'est vite dissipée.

Jennika est très consciencieuse. Elle ne prend aucun risque qui pourrait compromettre la sécurité de qui que ce soit. C'est pour cette raison que Whiskey a conservé son harnais pour la séance. Habituellement, pour des raisons d'esthétisme et afin de minimiser les distractions visuelles, je demande à mes clients d'éviter le harnais et d'opter pour un collier simple et discret. Comme un collier plat peut glisser ou même se détacher si le chien tire beaucoup ou de manière brusque sur la laisse, Jennika n'a pas pris de chance et j'étais bien d'accord avec elle. La sécurité de tous passe avant tout. D'ailleurs, je tiens à préciser que la laisse a été retirée sur les images au moment de la retouche.

Lors de ses sorties en public, Whiskey porte régulièrement son dossard d'entrainement BELI. Ce dossard jaune mentionne clairement qu'il a besoin d'espace et qu'il est en entrainement. Alors malgré son look de gros toutou qui attire les gens vers lui, son dossard incite à respecter son espace pour ainsi prévenir les situations désagréables.

Jennika travaille maintenant comme intervenante en comportement canin au Centre animalier Pierre-de Saurel. Grâce à sa formation et son diplôme, elle peut non seulement aider son chien, mais aussi contribuer à réhabiliter les chiens du refuge et leurs offrir une deuxième chance.

En conclusion, je vous partage le lien d'un court texte que Jennika a écrit l'an dernier suite à une situation déplaisante qui s'est produite entre Whiskey et un autre chien. Elle a partagé ce texte dans le but de sensibiliser les gens à la cause des chiens réactifs. Si vous avez envie de le lire pour mieux comprendre sa réalité, cliquez ici.

Je vous laisse sur une photo que Jennika m'a envoyé peu après notre session photos. Mon beau modèle était épuisé d'avoir travaillé si fort mentalement. Habituellement, Whiskey ne dort pas en voiture. :)