Journée de sensibilisation au deuil chez les enfants

La perte d'un animal de compagnie est souvent le premier deuil vécu par les enfants. Il est démontré que cette première expérience avec la mort peut teinter le reste de leur vie d'adulte. Il est donc important de comprendre les façons uniques dont les enfants voient les animaux de compagnie et réagissent à leur décès.

La Journée de sensibilisation au deuil chez les enfants (Children's grief awareness day) existe pour nous aider à devenir plus conscients des besoins des enfants endeuillés. Cette journée spéciale vise aussi à sensibiliser les gens sur l'impact douloureux que la mort d'un être cher a dans la vie d'un enfant et c'est une occasion de s'assurer que les enfants en deuil reçoivent tout le soutien dont ils ont besoin.

"Le deuil n'est pas le chemin pour apprendre à vivre sans l'autre, mais pour apprendre à vivre en côtoyant son absence."
- Fred Pellerin | Conteur, écrivain, scénariste et chanteur

Pour les enfants, perdre un animal de compagnie qui leur a offert de l'amour et de la compagnie peut être beaucoup plus difficile que de perdre un parent éloigné. Vous devrez peut-être expliquer cela à des amis, des membres de votre famille ou à d'autres personnes qui ne possèdent pas d'animaux de compagnie ou qui ne comprennent pas ce point.

Il est bon de savoir que les enfants ne pleurent pas toujours ou ne montrent pas immédiatement leurs émotions, mais cela ne signifie pas qu'ils ne sont pas profondément affectés par la perte de leur compagnon.

Des études sur les effets de la perte d'un animal de compagnie chez les enfants expliquent que, pour de nombreux enfants, les animaux de compagnie sont plus que de simples animaux. De nombreux enfants décrivent leur animal comme un frère ou une sœur ou encore un meilleur ami avec lequel ils ont des liens étroits et spéciaux. L'animal de compagnie peut être celui que l'enfant recherche pour du réconfort ou de la compagnie lorsqu'il est malade ou qu'il se sent seul ou contrarié.

Les enfants de 3 à 5 ans considèrent la mort comme temporaire et potentiellement réversible. Étant donné que la plupart des très jeunes enfants sont incapables de comprendre la permanence de la mort, il est préférable de décrire la mort de leur animal en disant que l'animal a cessé de bouger, ne voit plus ou n'entend plus et ne se réveillera pas.

Bien que les enfants de 5 à 8 ans comprennent mieux la nature et les conséquences de la mort, ce n'est qu'à l'âge de 9 ans et plus qu'ils peuvent pleinement comprendre la permanence et la finalité de la mort. Pour en apprendre plus sur les stades de compréhension de la mort chez les enfants, je vous invite à consulter le livre Apprivoiser le deuil animalier de l'auteure québécoise Lynne Pion.

Le poids des mots

Si vous devez faire euthanasier votre animal de compagnie, faites attention de ne pas dire que l'animal s'est endormi. Les jeunes enfants ont tendance à prendre les choses au pied de la lettre, ce qui peut évoquer des idées effrayantes sur le sommeil, la chirurgie et l'anesthésie.


S'en tenir à la vérité

Évitez d'essayer de dissimuler l'événement avec un mensonge. Dire à un enfant que « Fido s'est enfui » ou « Pitou est parti en voyage » n'est pas une bonne idée. Cela n'atténuera probablement pas la tristesse de perdre l'animal et, si la vérité éclate un jour, votre enfant sera probablement fâché que vous lui ayez menti.

Si votre enfant vous demande ce qui arrive à l'animal après sa mort, faites appel à votre propre compréhension de la mort, votre point de vue spirituel ou vos croyances. Comme aucun d'entre nous sait concrètement se qui arrive après la mort, un honnête « je ne sais pas » peut certainement être une réponse appropriée. Il est aussi normal de dire aux enfants que la mort est un mystère.


Aider votre enfant à faire face

Aidez l'enfant à comprendre qu'il est naturel de ressentir toutes ces émotions, qu'il est normal de ne pas vouloir en parler au début et que vous êtes là lorsqu'il sera prêt à parler.

Ne vous sentez pas obligé de cacher votre propre tristesse de perdre un animal de compagnie. Montrez ce que vous ressentez et en parlez ouvertement donne l'exemple aux enfants. Vous montrez qu'il est normal d'être triste lorsque vous perdez un être cher, de parler de vos sentiments et de pleurer lorsque vous êtes triste. C'est réconfortant pour les enfants de savoir qu'ils ne sont pas les seuls à avoir de la peine. Si ça s'applique, partagez vos histoires personnelles sur les animaux de compagnie que vous avez perdus et à quel point il était difficile de dire au revoir.

Sachez qu'il est important de parler de votre animal de compagnie souvent et avec amour. Faites savoir à votre enfant que, même si la douleur se dissipera, les souvenirs heureux de son compagnon resteront toujours dans son cœur. Mentionnez aussi que, lorsque le moment sera venu, vous pourrez envisager d'adopter un nouvel animal de compagnie. Non pas pour le remplacer, mais pour accueillir un autre ami poilu dans la famille.


Pour de nombreux enfants, il est également important d'avoir un rituel d'adieu. C'est connu que les rites et rituels autour de la mort sont parmi les moyens les plus significatifs que nous avons pour reconnaître la vie d'une personne, mais ces cérémonies sont très peu utilisées au moment de la mort d'un animal de compagnie. J'invite donc les familles a créer leurs propres rituels comme organiser un petit service commémoratif, disperser les cendres de l'animal, planter un arbre en souvenir ou créer un album photo. Les rituels sont une belle façon d'honorer la place que l'animal avait auprès de la famille. De plus, l'occasion de dire au revoir aide les enfants à cheminer et surmonter leur deuil.

Si un adieu personnel n'est pas possible, dessiner une carte d'adieu ou écrire une lettre à déposer près du lieu de sépulture de l'animal ou dans un livre de souvenirs peut aider à clore ce chapitre important.

Des outils pour vous et vos enfants

Comme mentionné plus haut, le livre Apprivoiser le deuil animalier trouver réconfort à la suite de la perte d'un animal de compagnie de Lynne Pion est une bonne source d'informations autant pour ceux qui appréhendent leur deuil que les endeuillés. Lynne Pion, allias Mme Deuil, est spécialiste en gestion du deuil dont le deuil animalier et offre différents services d'accompagnement en ligne.

Vous pouvez contacter Lynne via son site internet ou la suivre sur Facebook .

Signet par Mon Ange Canin-Furever keepsake

La vie sans Boris - Essai sur le deuil animalier à l’intention de ceux qui aiment les animaux est un livre qui vise à accompagner autant les endeuillés que ceux qui auront à traverser le deuil d'un animal de compagnie. Dans ce livre, l'auteure Stéphanie Bérubé partage son expérience personnelle et des témoignages de gens qui, comme elle, ont vécu la perte d'un animal chéri.

L'essai est enrichit du point de vue professionnel du vétérinaire Joël Bergeron. Il répond aux questions les plus communes que se posent les parents d'animaux vieillissants.

Le Carnet trésor pour dire je t'aime à mon animal disparu est un coup de cœur pour moi. Cet outil créatif a été conçu pour aider les enfants à traverser le deuil tout en rassemblant des souvenirs de son animal compagnie. L'enfant est inviter à créer, écrire, dessiner, lire des histoires et des poèmes afin de cheminer dans ce passage difficile.

Un outil incontournable s'adresse aux enfants en deuil d’un animal de compagnie ainsi qu'à leur famille et les professionnels œuvrant auprès des enfants endeuillés.

L'entreprise québécoise Carnet-Tisse offre aussi un carnet destiné aux enfants vivant le deuil d'un être cher et un carnet pour les adultes vivant un deuil animalier.

Le livre Le fil invisible de Patrice Karst est une référence donnée lors de ma formation d'accompagnement en fin de vie. Selon de nombreux parents, enseignants, psychologues et travailleurs sociaux, ce livre destiné aux enfants de 3 ans et plus est l'outil parfait pour faire face à toutes sortes de situations telles que l'anxiété de séparation, la solitude et le deuil.

Dans cette histoire réconfortante, une mère explique à ses deux enfants qu'ils sont reliés par un fil invisible. Ce fil invisible est fait d'amour et même si nous ne pouvons pas le voir, nous pouvons le sentir au fond de notre cœur et savoir que nous sommes toujours liés à ceux qu'on aime.

L'auteure Patrice Karst a aussi écrit le livre The invisible leash qui traite particulièrement du deuil animalier. Malheureusement, la version français n'est pas encore disponible.

Pour découvrir le magnifique Carnet trésor pour dire je t'aime à mon animal disparu, je vous invite à regarder la courte vidéo ci-bas. J'ai pris des photos alors que j'aidais ma filleule de 8 ans à remplir les premières pages de son carnet suite au décès de sa boxer bien-aimée Morgane.

Le deuil est un état qui ne se calcule pas en temps et qui est différent pour chacun. Plus le lien entre l’enfant et l'animal décédé est grand, plus le deuil sera important et pourrait s'étendre sur une période de longue durée.

N’hésitez pas à demander l’aide d'un professionnel tel un psychologue ou un travailleur social si votre enfant présente des changements marquants de comportement, développe des peurs qui l’empêchent de fonctionner comme avant ou même si vous êtes seulement un parent inquiet.